Racing Lambermont : site officiel du club de foot de Lambermont - footeo

Le Racing bousculé à Lize

22 octobre 2018 - 10:31

C’est avec la pesante étiquette de leader que le Racing se déplaçait à Seraing pour affronter l’UC Lize, devenu avec le TEC l’un des favoris de la série.

Si les Loups demeuraient sur un intéressant 10 sur 12 pour démarrer la saison, le petit terrain défoncé de Lize s’avérait rapidement être un piège pour le football. Les visiteurs, moins percutants et dépassés dans les duels, se faisaient bouger d’entrée et le deuxième corner de la partie était déjà synonyme de course après le score (9e, 1-0). Incapables de réagir, et brouillons à la construction, les Noirs encaissaient rapidement un deuxième but sur une frappe de l'entrée du rectangle (21e, 2-0). Lancé en profondeur, l’attaquant sérésien prenait de vitesse l’arrière-garde lambermontoise pour donner trois buts d’avance à l’UC Lize (35e, 3-0). Tenaerts s'interposait ensuite brillamment sur un coup franc au ras du sol. Mais la première mi-temps cauchemardesque prenait fin avec un dernier but encaissé à quelques instants du repos, à nouveau sur un corner mal géré (43e, 4-0).

La seconde période débutait sur un autre rythme, avec un Racing enfin décidé à se faire respecter. Régulièrement dépassés dans le jeu, les visités commençaient à laisser traîner le pied, et un véritable attentat sur Debande était ignoré par l’arbitre. Les coups commençaient à se perdre et la rencontre se fermait. Guenfoudi, peu servi par le scénario de la rencontre, affolait la ligne arrière mais se faisait contrer dans un premier temps. Quelques minutes plus tard, son travail sur le flanc droit trouvait Jenane, qui réduisait l’écart (66e, 4-1). La joie était de courte durée, car le médian de Lize signait le but du match, d’une frappe décentrée de 30 mètres qui retombait dans la lucarne de Tenaerts (71e, 5-1). L’arbitre, déjà peu enclin à préserver l’intégrité des Loups, leur refusait un penalty évident pour une poussée du gardien dans le dos de Guenfoudi. Le message était clair : ce n’était pas le match du Racing, et le but de Jérôme Bixhain à l’entrée des arrêts de jeu ne changeait rien à l’issue de la partie (89e, 5-2).

C’est une sévère défaite dans les chiffres pour les Noirs, qui se sont bien trop laissés impressionnés par l’impact physique imposé par les visités. L’UC Lize mérite sa victoire sur les 90 minutes, car le Racing n’était pas présent en première mi-temps, mais aura déjà coché le match retour dans son agenda.

Commentaires