Racing Lambermont : site officiel du club de foot de Lambermont - footeo

Premier succès 2018 pour les Loups!

15 mars 2018 - 09:48

En se déplaçant chez la lanterne rouge, Verviers United, l’AFC se devait d’enfin engranger des points.

Face à la seule équipe qu’ils ont battu cette saison, la tentation était grande pour les Loups de prendre cette rencontre à la légère. Mais le nouveau coach François Guilleaume, s’il alignait un système offensif avec trois attaquants, avait veillé à la bonne organisation de ses couleurs. Les Bleus mettaient rapidement un coup d’accélérateur, et Albarino décalait Fischer qui ne laissait aucune chance au gardien (12e 0-1). Le rythme ralentissait et il fallait attendre pour voir l’AFC se montrer à nouveau dangereux. Après un bon travail sur le flanc gauche, Albarino expédiait une frappe croisée à l’entrée de la surface pour donner deux buts d’avance à ses couleurs (28e, 0-2). Verviers s’offrait alors deux frappes non cadrées avant le repos, histoire de rappeler à l’AFC que le match n’était pas terminé. Mais Fischer amortissait de la poitrine au point de penalty, avant d’enchainer avec une frappe du droit hors de portée du gardien (37e, 0-3).

La seconde période repartait sur le même rythme. Loic Mawet s’offrait un solo sur le flanc gauche et servait Fischer, qui signait son premier triplé de la saison (52e, 0-4). Lecarte ponctuait ensuite une belle action collective d’une frappe croisée à l’entrée de la surface (62e, 0-5). Les Loups levaient alors un peu le pied, suffisamment pour permettre aux locaux de revenir dans la rencontre. Fischer, tout d’abord, manquait une remise en retrait, ce qui permettait à l’avant verviétois de sauver l’honneur d’une belle balle piquée (71e, 1-5). Lerho, ensuite, accrochait l’ailier des Jaunes dans la surface. Debande était pris à revers sur le penalty (78e, 2-5). Bien lancé par Andrysiak, Mawet s’en allait signer son premier but pour l’AFC dans le sprint final (84e, 2-6). Mais le dernier mot revenait aux visités, qui ponctuaient l’addition sur un ballon en profondeur où l’attaquant fusillait Debande (88e, 3-6).

Les stats sont impitoyables : il fallait remonter au match aller, soit 15 rencontres en arrière pour trouver trace d’un succès, et jusqu’en février 2017 pour la dernière victoire en déplacement (4-5 à l’Orange Givrée). C’est donc un résultat qui va faire du bien au moral. On notera les bons moments de l’équipe, qui n’a quasiment pas été inquiétée dans les 70 premières minutes de jeu. Au rayon à travailler, les 20 dernières minutes ont été compliquées, avec 3 buts encaissés tout à fait évitables. « Un peu de physique et un peu de concentration, et on ne prend pas ces buts-là » ponctuait-on du côté du staff des Loups.

Commentaires