Amateur Football Club de Soiron : site officiel du club de foot de Pepinster - footeo

L'AFC et Melen dos à dos

29 mars 2018 - 21:03

Après une défaite dans les derniers instants face à Lize, l’AFC se déplaçait à Melen avec l’objectif de confirmer les bonnes dispositions vues depuis plusieurs semaines.

D’entrée, les Loups devaient se passer de Pirard et Lerho, indisponibles. Dans une rencontre très équilibrée, le début de match ressemblait à un round d’observation. La première tentative timide venait des pieds de Tenaerts, mais le gardien mélinois se saisissait du cuir en deux temps. Melen réagissait sur un long centre repris par l’attaquant qui surprenait Debande, mais Belflamme suivait bien et écartait le danger sur la ligne. Le match s’emballait complètement avant le repos lorsqu’un long coup franc des visités trouvait l’attaquant dans le dos de la défense des Loups. Celui-ci ne se faisait pas prier pour battre Debande d’une frappe croisée (38e, 1-0). L’AFC réagissait rapidement, et le pressing de Mawet sur le dernier défenseur portait ses fruits. Seul face au gardien, l’ailier ne manquait pas la possibilité d’inscrire son 3e but en 3 matches (42e, 1-1). Les Bleus tentaient d’enfoncer le clou, mais Fischer trouvait la barre sur une frappe aux 20 mètres. Tenaerts expédiait ensuite un obus, mais la transversale se trouvait encore sur la route du ballon ! Fischer suivait bien mais ne pouvait pas conclure. Pas de chance pour Soiron, qui rentrait au vestiaire sur ce score de parité.

Le rythme retombait en deuxième période, et les Mélinois commençaient à prendre le dessus dans les duels. La première tentative des Rouge et Blanc était couronnée de succès, sur un centre en retrait repris en force, qui ne laissait aucune chance au gardien (56e, 2-1). Les Loups ne s’en laissaient pas conter, et réagissaient encore très rapidement. Mawet récupérait un ballon flottant à l’entrée de la surface, et se faisait crocheter après avoir pris le dessus sur son défenseur. Le penalty indiscutable était transformé avec sang-froid par Lecarte (64e, 2-2). Dans la foulée, Andrysiak, monté en ligne, ne parvenait pas à cadrer sa reprise sur un long coup franc de Fischer. Devivier devait ensuite sortir sur blessure, ce qui nécessitait une réorganisation dans la ligne arrière des Bleus : Debande quittait le but, et prenait la place de Devivier, alors que Spéder prenait place entre les perches. Pas le temps de s’échauffer pour le nouveau venu, puisqu’après seulement 20 secondes, il remportait un premier face à face avec l’attaquant. De l’autre côté, Fischer récupérait à l’entrée de la surface un coup franc maladroitement dégagé par la défense. Sa frappe tendue aux 25 mètres ne laissait aucune chance au gardien mélinois (77e, 2-3). Les Loups accusaient pourtant le coup physiquement et semblaient avoir de plus en plus de mal à trouver le coéquipier démarqué. Et sur une erreur d’inattention, l’ailier des Rouge et Blanc échappait au hors-jeu, et se présentait face au portier de l’AFC. Il glissait ensuite en retrait où son coéquipier plaçait calmement dans le but vide (84e, 3-3). Dans la foulée, les Loups étaient tout proches de rentrer bredouille sur une perte de balle dans le milieu de terrain, mais le dernier rempart des Bleus prenait le dessus dans le face à face avec l’attaquant, avant que Debande ne dégage le ballon. La dernière tentative des visités ne trouvait ensuite pas le cadre.

C’est donc un partage de frères qui solde une belle rencontre de football, toujours fair-play malgré l’engagement, et admirablement dirigée par l’arbitre de la rencontre. « On a vu de belles choses » soulignait Pascal Van Acht, « et les nouveaux apportent une réelle plus-value à l’équipe. C’est vraiment encourageant en vue de la saison prochaine ». Les Loups devront confirmer cette belle prestation dès le week-end prochain face au Celtic Mortier.

Commentaires