Amateur Football Club de Soiron : site officiel du club de foot de Pepinster - footeo

L'AFC Soiron veut rester positif

26 septembre 2017 - 01:24

Deux défaites en deux rencontres, un average de 2-13 et une lanterne rouge : la reprise a été plutôt dure du côté de l'AFC Soiron. Mais les motifs d'espoir sont nombreux chez les Bleus...

Après la refonte des championnats RIL, l'AFC Soiron avait la certitude de se retrouver dans une compétition relevée. Le FC Fièsse (Trois-Ponts) et le FC Skechers (Haccourt) constituaient un début de calendrier costaud puisqu'il y a 12 mois, les premiers évoluaient en D2, tandis que les seconds étaient dans le trio de tête de la D1. 

Acte 1 : Fièsse

Sur les hauteurs de Trois-Ponts, les Loups ont fait preuve de naïveté défensivement, et ont peiné à neutraliser l'entrejeu adverse. Menés 2-0 après 20 minutes, il fallait une frappe lointaine aux Bleus pour revenir dans le match peu après la demi-heure. Mais une nouvelle erreur défensive permettait à Fièsse de rentrer aux vestiaires avec un score de 3-1. 

L'AFC revenait dans le match sur un coup franc qui a suscité l'incompréhension, tant sur le fond que sur la forme. Les Bleus pressaient pour égaliser, mais confondaient trop souvent vitesse et précipitation. Le jeu se déroulait essentiellement dans la moitié de terrain des visités, mais sans parvenir à créer un réel danger devant les buts. Les quelques frappes lointaines ne parvenaient pas à accrocher le cadre. Et comme c'est souvent le cas quand une équipe ne concrétise pas, sur un contre rondement mené, l'ailier de Fièsse s'en allait en contre tuer tout suspense. Soiron buvait le calice jusqu'à la lie dans les arrêts de jeu, avec un dernier but encaissé sur un corner mal dégagé, portant les chiffres à un sévère 5-2. 

"C'est dommage au vu de notre 2e mi-temps" déplorait Spéder, le gardien. "On a été solides et on a eu la maîtrise du jeu après le repos, mais on n'a peut-être pas été assez dangereux. On a vu un match avec beaucoup de bonne volonté, mais Fièsse a mieux géré ses temps forts que nous, et a su se montrer concret quand il le fallait". 

Acte 2 : Skechers

Lors de la deuxième rencontre, Soiron recevait le FC Skechers. Malheureusement, face au grandissime favori de la série, le sort s'acharnait avec plusieurs blessures et maladies décimant le noyau. La conséquence principale étant une absence de gardien, et seulement 10 joueurs au rendez-vous. Si les Bleus donnaient le change en première mi-temps, n'étant menés que de deux buts au repos, la seconde moitié du match s'apparentait à un calvaire pour Pascal Debande, gardien malgré lui, qui encaissait 6 nouveaux buts pour un score sans pitié de 0-8. 

La déception n'était cependant pas le mot-clé au terme de la rencontre : "C'était plus fort que nous techniquement" admettait Jérôme Bixhain (médian) au terme de la rencontre, "mais c'est évidemment beaucoup plus facile de nous faire tourner lorsqu'un homme est toujours seul au milieu du jeu". 

Les motifs d'espoir sont donc nombreux malgré les 13 buts encaissés en deux matches. "Il y a des erreurs individuelles dans le premier match, et des impondérables dans le deuxième. Ce sont des choses qui arrivent. Par contre, il y a de la volonté et du caractère, et ça, le club en a souvent manqué par le passé", ponctue-t-on du côté du comité. Et avec les prochaines visites de l'Orange Givrée et de Verviers United, Soiron va devoir se montrer appliqué pour prouver que ce début de saison n'était qu'un accident.

 

Résultats et classement :

Journée 1 :

FC Fièsse - AFC Soiron, 5-2.

UC Lize - EF Stoumont, 4-4.

Ste Walburge - FC Skechers, 1-5.

Gallipoli - Enseignement, 3-3.

SC Liège Sng - Verviers Utd, 7-0.

Celtic Mortier - JS Melen II, 2-5.

(DC) Orange Givrée - FC Retinne, 2-5 devient 5-0 fft

 

Journée 2 :

AFC Soiron - FC Skechers, 0-8.

FC Fièsse - Orange Givrée, 6-3.

Enseignement - Mortier, 2-0.

JS Melen II - Liège Seraing, 2-3.

FC Mils - Gallipoli, 6-4.

FC Retinne - UC Lize, 0-5.

Verviers Utd - Ste Walburge, 3-5.

 

Classement : 

Commentaires