Amateur Football Club de Soiron : site officiel du club de foot de Pepinster - footeo

L'AFC pensait avoir fait le plus difficile...

9 septembre 2017 - 14:35

Face à l'une de ses bêtes noires (8 défaites et 1 nul sur les 9 derniers matches), l'AFC inaugurait la saison 2017-18 dans ses toutes nouvelles installations de Soiron. La reprise n'aura cependant pas toujours été à la hauteur des espérances.

Privés de Flausch et Fransolet, pas encore qualifiés, les Loups débutaient la partie en laissant l'initiative du jeu à une équipe de Melen plus agressive sur tous les ballons. Les visiteurs ne parvenaient cependant pas à se montrer dangereux. Et contre le cours du jeu, l'AFC s'en allait ouvrir le score sur sa première occasion, lorsque Sam Bixhain échappait au hors-jeu et s'en allait tranquillement battre le portier adverse d'une balle croisée (25e, 1-0). Dans la foulée, Soiron était tout proche de doubler la mise, mais la frappe de Jérôme Bixhain était repoussée par le montant. Face à une défense approximative, mais bien regroupée, les Mélinois s'en remettaient à une phase arrêtée pour égaliser, le tireur surprenant Spéder d'une frappe puissante (34e, 1-1). Désorganisés, les Bleus se faisaient à nouveau déborder quelques instants plus tard lorsqu'un centre venu de la gauche trouvait un attaquant esseulé au second poteau (39e, 1-2). Les visiteurs plantaient même une troisième banderille dans le flanc soironnais suite à une bévue défensive. Sur un centre anodin venu de la droite, Guilleaume déviait vers son but. Spéder s'élançait et claquait sur sa transversale, mais l'attaquant des Blancs était le plus vif à la retombée du ballon (41e, 1-3). Loin de se décourager, les Bleus s'arrachaient pour réparer ce coup du sort, et une percée de Balaes flanc droit débouchait sur un centre repris victorieusement par Jenane (45e, 2-3)!

La seconde période ne démarrait pas sous les meilleurs auspices pour les Loups. Guilleaume perdait un ballon aux 20 mètres, mais le gardien soironnais remportait son face-à-face. Quelques instants plus tard, Spéder s'offrait un arrêt de volleyeur sur un tir dévié. L'AFC se réveillait ensuite, se montrant les plus insistants. Andrysiak trouvait notamment le filet latéral. Sur un long coup franc, Jenane reprenait sur le poteau, mais dans la suite de l'action, Balaes était accroché dans la surface. Le penalty était accordé par Mr. Pauly, sans trop de contestation. Fischer s'élançait, le gardien choisissait le bon côté, mais sans parvenir à stopper l'envoi (75e, 3-3). Frustrés de cette égalisation, les Mélinois se relançaient à l'assaut d'une équipe soironnaise à la peine physiquement. Et sur un long effort personnel conclu par une frappe entre les jambes du gardien, l'avant des visiteurs redonnait l'avance aux Blancs (79e, 3-4). Les jambes lourdes, les Bleus s'en remettaient à une frappe de loin pour revenir dans le match. Comme contre Mortier, Andrysiak, seul aux 25 mètres, expédiait un obus qui frappait la barre, mais cette fois, le ballon rebondissait dans le but (86e, 4-4). Les Loups pensaient tenir un point mérité, mais devaient s'incliner à l'entrée des arrêts de jeu. Excentré sur le côté droit, l'ailier visiteur expédiait un extérieur du pied qui allait se loger dans le petit filet du portier soironnais, impuissant (89e, 4-5).

Comme cela a souvent été entendu la saison dernière, l'AFC pêche par manque d'organisation, et laisse trop d'espaces entre les lignes. Les erreurs individuelles ont coûté de bêtes buts, mais la seconde période était à l'avantage des Loups, qui n'auraient pas volé un point. 

Les autres résultats (J1) : 

AFC Soiron - Jeunesse Melen II, 4-5.

AS Verviers Utd - Gallipoli, 0-3.

FC Retinne - FC Enseignement, 1-3.

Commentaires