Racing Lambermont : site officiel du club de foot de Lambermont - footeo

AFC Stavelot - VC Sainte Walburge

25 octobre 2015 - 16:57

Alors que la saison s'annonçait sous les meilleurs auspices, les deux premières rencontres n'ont pas rapporté le moindre point sur les bords de l'Amblève. L'AFC Stavelot se voyait donc contraint, déjà, de prendre des unités face à sa bête noire, Sainte-Walburge. La bonne surprise était la présence en bord de terrain de Pascal Debande, en béquilles, venu encourager ses couleurs trois semaines après son grave accident.

Et le moins qu'on puisse dire est que les Loups sont loin de lui avoir fait honneur dans l'entame de match, exclusivement à l'avantage des visiteurs, qui prenaient bien trop souvent le pas sur une défense dépassée en de nombreuses circonstances. La première occasion franche des visiteurs faisait mouche, après une action dangereuse sur le flanc gauche, centrée en retrait pour l'avant liégeois, qui ouvrait le score (12e, 0-1). En face, aucune réaction, si ce n'est sur des longues balles précipitées vers Pirard. Au contraire, sur un corner mal dégagé, le médian visiteur expédiait un missile de l'entrée de la surface qui ne laissait aucune chance à Spéder (27e, 0-2). Le portier stavelotain avait un réflexe à même la ligne sur un corner repris de la tête, avant de sortir de sa lucarne un coup franc enroulé. La seule occasion stavelotaine était à mettre à l'actif de Renotte, qui frappait sur les gants du gardien liégeois. La poisse s'acharnait ensuite sur l'AFC lorsque Louis se blessait, cédant sa place à Delhasse. A peine monté au jeu, le Spadois se claquait avant le retour au vestiaire et devait quitter le terrain.

La reprise était tonitruante pour les visités. Krings, à peine monté au jeu, lançait Pirard en profondeur, qui battait le gardien d'une balle croisée (47e, 1-2). Mais les visiteurs reprenaient deux buts d'avance après une errance défensive qui laissait l'avant adverse seul face au portier stavelotain, qui se faisait fusiller (52e, 1-3). L'AFC était proche de la correction, mais Spéder déviait une reprise de volée sur son poteau. Pirard, bien isolé sur le flanc par Turhan, rentrait dans le jeu et canonnait dans le plafond liégeois pour rendre un peu d'espoir aux Loups (66e, 2-3). Mais un alignement hasardeux de la défense scellait le sort définitif de la partie. L'attaquant liégeois déjouait un piège du hors-jeu approximatif pour s'en aller inscrire le dernier but de la partie (73e, 2-4).

Au delà de la défaite, l'AFC a surtout pêché par manque de combativité en première période. Certains joueurs, diminués, ont pourtant donné le meilleur d'eux-mêmes. Krings, bien rentré, a apporté le mouvement qui avait manqué en première période, et Pirard s'est montré plus à l'aise devant que sur le flanc.

Le bilan chiffré de 0 sur 9 contraint déjà l'AFC à revoir ses rêves de top 3 à la baisse. Pour ne pas totalement les oublier, il faudra faire preuve de solidité pour la venue de la JS Melen II, leader de la compétition. Tout autre résultat qu'un succès contraindra les Loups à jouer les utilités.

Commentaires